La stratégie

Contrairement à la plupart des jeux de course où il suffit d’appuyer sur les flèches droite, gauche, haut, bas pour se déplacer, sur le jeu Virtual Skipper, il faut planifier votre course en avance, prendre en compte les conditions météorologiques, surveiller votre position par rapport à vos adversaires et assurer une bonne manipulation de votre bateau. Toute personne qui n’est pas très familière avec les règles de la mer ferait bien d'aller directement au mode apprentissage du jeu. Être un capitaine de navire est compliqué et si vous ignorez le tutoriel vous risquez bien de finir à l’eau et d’entraîner votre équipage à sa perte pendant que vos adversaires feront leur petit bonhomme de chemin au gré du vent. Le tutoriel est heureusement assez approfondi pour former les débutants : vous devez remplir une série d'objectifs simples avec votre voilier pour apprendre le fonctionnement du jeu. Pour votre information, l'apprentissage complet de la navigation de votre voilier va prendre une bonne partie de votre temps. Après avoir fini le mode apprentissage et appris la différence entre bâbord et tribord ainsi que les règles de priorité, il est temps de débuter la course. Comme vous le savez désormais, vous n'êtes pas censé franchir la ligne de départ jusqu'à ce que la phase de pré-course (une sorte de manœuvre à effectuer pour se mettre en position de départ) se termine. Une fois lancé dans la course, vous noterez qu’il y a une grande différence entre les différentes voiles disponibles, vous devez exactement comprendre quand changer les voiles pour que le vent pousse votre bateau – indispensable pour effectuer des virages rapides.

Une stratégie difficile à maîtriser

À certains égards, Virtual Skipper ressemble plus à un jeu de combat qu’a une simple simulation de course, il existe en effet un fossé énorme entre être capable de jouer le jeu et être capable de bien jouer le jeu. Si vous faites une petite erreur, comme le déploiement de la mauvaise voile même quelques secondes trop tôt, il est très facile de se retarder de dix ou quinze secondes le temps de redresser le navire, Virtual Skipper est donc compliqué et impitoyable pour les novices. Bien évidemment, plus vous jouerez, plus vous développerez une sorte de connexion avec les principes de base du game-play et remporterez des victoires sur les différents circuits. Pour ce qui est des graphismes et de la jouabilité, Virtual Skipper fait un travail fabuleux pour représenter le monde de la voile. Les bateaux, la force des vents et des vagues et leurs conséquences sur la course sont très réalistes. A chaque commande, votre équipage s’active comme des fourmis et modifie immédiatement la direction du navire, faisant gagner lentement ou perdre de la vitesse à chaque tour. Dans cette simulation Virtual Skipper, où les courses peuvent durer jusqu'à une demi-heure, ces petites attentions sont importantes et aident au réalisme du jeu.

Virtual Skipper est donc une très bonne simulation de jeu de course sur l’eau, une simulation hardcore de la voile moderne et compétitive. Si cela vous excite, alors ce jeu ne vous décevra pas, les amateurs de course en général y trouveront également une expérience rafraîchissante et fun !

Vous voulez en apprendre davantage sur ce Virtuel Skipper? Lisez ce qui suit.